L’œuvre à venir… (Jules Renard)

22 juillet 1887.

Je ne me sens jamais assez mûr pour une œuvre forte. Apparemment, j’attends de tomber en ruine.

grenade-the-lost-correspondent-ter
© Jason deCaires Taylor
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s