La vie du Journal (15/6/16 — D186)

Quelque chose doit se libérer dans le Journal. Certes, il a vocation a être le socle de mon existence qui doit elle-même se vouer à d’autres aventures, d’autres travaux. Mais le socle n’est ni un arrière-fond ni un arrière-plan. La vie du Journal est sans commune mesure avec sa survie dans la passivité. Il ne s’agit pas d’écrire malgré tout une petite phrase quotidienne, au cœur de l’inertie, d’arracher à une vie affairée une petite phrase « utile » pour le Journal en attendant le retour d’un temps plus propice. Au Journal ne sied pas l’attente. Le Journal n’est pas passif, il n’enregistre pas la vie qui passe ou qui ne passe pas. Il est, comme la philosophie, comme tout ce qui en vaut la peine au-delà de la survie, une technique d’existence, un moyen de vivre. Il n’attend pas pour ce faire l’instant propice, il le crée. En période hostile, le Journal est agressif. En temps propice, il est attentif. S’il est le socle voire la rampe pour d’autres envols, tant que ceux-ci ne peuvent fuir, dans la tempête et sur les flots, il est aussi la proue de drakkar et le gouvernail. Il fend le monde avec rage pour se frayer un passage parce qu’il fait éminemment partie des chemins du monde. Le Journal est une manière de vivre et c’est essentiellement en cela qu’il est une œuvre en cours, c’est là que se trouve sa dimension esthétique, ses problèmes de style, ses questions syntaxiques. Aucune œuvre ne se contemple. L’œuvre opère. Elle est un dispositif. Le Journal, en outre, n’agit pas seul comme moyen d’existence. Il s’est presque d’emblée désigné son frère de combat, son aile droite, son alter-ego, son vis-à-vis : le zen. Il ne peut plus être question d’attendre. Quand l’urgence est là, quand le combat fait rage, le Journal est une arme qu’il faut manier de plus belle, et non qui reste à l’arrière, ornant la salle du trône déserte, observant tristement le cours défavorable des choses avec la résignation et la nostalgie des armoiries anciennes, comme un pendu déçu irrémédiablement.

hugoecce1854

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s