L’effroi (15/7/2016 — D216)

Je suis effrayé par la violence de l’acte ou plus exactement par ce qu’il y a d’ignoble en elle et dans son surgissement brutal, par nature inattendu. Je suis effrayé par l’effroi que j’éprouve inévitablement. Je suis effrayé par les conséquences qu’entrainera inévitablement pareil effroi dans la synthèse a posteriori des millions d’âmes qui l’éprouvent et l’éprouveront encore. L’acte est effroyable. Ses conséquences pourraient être pires. De telles conséquences auront encore et ont déjà d’autres causes effroyables. Elles seront cependant pires, et de loin, que toutes les causes effroyables qu’elles auront. L’effroi de l’à-venir surgissant froid, inouï et dur de l’ombre du passé me fige.

Lueur 1b
© « Lueur », Aylin (2016)

Qui dira où et comment encore s’affecter de joie ? J’imagine qu’il y a toujours un temps pour tout. L’un pour lutter contre la tristesse, non contre son surgissement, inévitable, mais contre sa complaisance, son imposition, son expansion et son exploitation par ceux qui trouvent de l’intérêt à cette expansion. L’un contre la tristesse génératrice de nouveaux effrois, pires et sans fins ; l’autre pour la joie, car on ne saurait se contenter, n’en déplaise à Freud et consorts, d’une logique compensatoire de la consolation. Il y a un temps pour survivre, un temps pour mourir s’il le faut, et un autre pour vivre et s’en réjouir. Entre les deux l’héroïsme de la résistance, du sacrifice pour la vie, et de la joie tragique. On n’est décidément pas sortis de cette auberge dont eût dû s’aviser, avant de se fier à son enseigne, qu’elle cachait bien plutôt un interminable dédale…

Such a lovely place

Such a lovely place

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’effroi (15/7/2016 — D216) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s