La force tranquille (6/8/16 — D238)

Alors qu’un chien de ferme nous barre la route en descendant du chemin de Premilcuore vers Portico, et que je cherche un bâton autrement solide que celui que je viens de briser dans ma vaine tentative d’intimidation, un vieux paysan à la peau tannée de replis séculaires, descend de sa voiture qu’il arrête sur le chemin pour nous prêter main forte, après nous avoir assuré, sans parvenir à nous convaincre, que le passage était sans danger. D’un geste et d’une voix autoritaires, il chasse l’animal comme on gronde un enfant en tonnant « Va via ! », et celui-ci s’éclipse la queue basse, non sans tenter de revenir nous effrayer (afin de ne pas dérober malgré tout à sa sacro-sainte mission de défense du territoire sans aucun égard pour le statut collectif de la voirie) par quelque détour alambiqué. Sans demander notre reste, nous partons d’un pas leste, tout en saluant de la main le sympathique paysan, que la propriétaire a enfin rejoint en feignant tardivement de s’inquiéter des aboiements longuement répétés de son fidèle gardien. En chemin, encore impressionné par l’autorité contadine [1], je raisonne sur cette virilité que seule donne la terre et dont nous prive immanquablement notre urbanité. L’expédient du bâton de grosse taille reste encore longuement, à mi-chemin entre le scrupule et l’embarras, dans ma main penaude qui balance inutile le long de mon corps en marche. Je conserve aussi longtemps l’impression vive et chaleureuse de cet intrépide paysan dont le corps est la seule arme, aux antipodes des raffinements alambiqués de notre civilité, néanmoins prompte à la violence armée et à la cruauté policière. La vraie force n’a guère besoin de la férocité.

37.131
© « Diogène », Jean-Léon Gérôme (1860).

[1] De « contadino », « paysan » en Italien.

Enregistrer

Publicités

4 réflexions au sujet de « La force tranquille (6/8/16 — D238) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s