Handicap volontaire (18/4/18)

À Saint-Josse, entre Madou et le Liber.

– Que fais-tu à marcher ainsi lentement, un pas devant l’autre, la tête et le regard courbés vers le sol, à la manière d’un handicapé, comme tu l’avais déjà fait lors de la marche ou de la course autour des Étangs d’Ixelles pour une association caritative consacrée à la lutte contre le cancer, avec Pierre Brel, qui t’avait précisément pris pour un handicapé, et qui t’admirait pour ta détermination et tes efforts ? Ne vois-tu pas que tu te fais remarquer, que tu déranges les gens, que tu les gênes, que tu les empêches d’avancer ?

– Je suis dispersé. Il faut que je me rassemble.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s