Louvain-la-Neuve (1/2/17)

Je descends du train à Louvain-la-Neuve pour assister à la défense de thèse de M. C’est toujours une sensation étrange de revenir en ce lieu, comme de coupe transversale dans le temps qui donne l’impression qu’il y a au moins un temps immobile, celui de Louvain-la-Neuve. Tout a changé en six-sept ans, Louvain-la-Neuve étant très mobile, par exemple je n’y connais plus personne, et en même temps rien ne change parce que Louvain-la-Neuve ressemble toujours autant à elle-même dans la mesure où tout se ressemble à Louvain-la-Neuve. C’est une ville en soi redondante qui ne ressemble pas aux autres mais qui se ressemble partout.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s