Asynchrone (24/3/18)

Mon carnet me dégoute un peu parce qu’il est plein de notes de cotation. Quant à l’ordinateur, je ne veux pas entrer maintenant, alors que la meilleure part de la nuit est déjà passée, dans cet univers de lumière et de métal. Je suis enfin prêt à dormir mais il est déjà trop tard. Qui dira les inconvenances de la vie chaque fois que la synchronisation n’opère pas, le drame des anticipations et des retards, des actes qu’on manque comme un train qu’on rate faute de ponctualité ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s